Sporevents

Joue-la comme Barcelone, Manchester et le Brésil


Joue-la comme Manchester

La mystérieuse City d’or : 18 terrains dont un indoor (Great !) et un stade où les plus jeunes côtoient au quotidien les professionnels de l’équipe première. L’éducation est stricte : se serrer la main tous les matins, jouer uniquement avec
des chaussures noires, s’entraîner avec le maillot rentré dans le short, ne pas répondre à ses supérieurs.
La culture populaire anglaise -où dans une même ville cohabitent Mourinho, Guardiola et les frères Gallagher du groupe Oasis- lance les hostilités !




 

Joue-la comme Barcelone

Le 11 juillet 2010, l’Espagne remporte la finale de la Coupe du monde en alignant six joueurs formés à La Masia.
Cette fameuse fabrique à champions est L’école la plus reconnue au monde avec des installations conçues pour optimiser la formation intellectuelle, sportive et sociale des jeunes footballeurs.
La MiniAcademy s’empare pendant 24h de la philosophie Blaugrana. Sur et en dehors du terrain.
Le tiki-taka barcelonais, ce jeu de passes courtes avec des redoublements entre les mêmes joueurs est disséqué sur tableau noir et minutieusement mis en pratique.

Joue-la comme le Brésil

De Pelé à Neymar le Brésil a toujours fait lever les foules.
Dans un pays qui se considère comme « o país do futebol », l’art du ballon s’enseigne d’abord dans la créativité.
Les 5 étoiles du maillot de la Séléçao synonymes d’un « foot spectacle » efficace, toujours tourné vers l’offensive.
Les MiniAcadémiciens s’imprègnent de cette idée. Des mises en situations bien sûr, avec le récital des dribbles, du foot à 5 mais surtout une vraie réfléxion : Quels sont les meilleurs moyens à ma disposition pour aller marquer ?