Sporevents

Le programme de la semaine




Lundi


Dortmund c’est la jeunesse au service du jeu dans un contexte stimulant (le fameux « mur jaune »).
Le Bayern quant à lui, réveillé par le retour en force du Borussia, a décidé il y a quelques années de revoir sa politique de formation à la mode... barcelonaise (passage de Pep Guardiola oblige) en conservant son ADN : la rigueur !
État d’esprit et football offensif seront les marqueurs de cette première journée avec une attention toute particulière apportée au « gegenpressing » (contre-pressing). Les ateliers proposés reposeront sur un équilibre parfait entre folie offensive et discipline défensive. 

Le lundi c'est aussi la remise officielle des packages en ouverture : maillot, short et chaussettes.

 

Mardi


Le point commun entre la Juventus et l’Inter Milan hormis leurs tuniques à rayures ? Ce sont les deux clubs italiens les plus titrés avec 52 « Scudetti ».
Les « Bianconeri » et les « Nerazzurri » au prix d’une vraie rivalité sportive se disputent selon « La Gazetta dello sport » (l’équivalence de « L’Équipe ») le... derby d’Italie !
Mais ce n'est pas le même refrain au niveau de la formation avec une politique diamétralement opposée.
Si l’arrivée de Ronaldo à la Juve a propulsé le club sur une autre planète, l’Inter est le deuxième club formateur du pays derrière l’Atalanta Bergame.
Au programme les basiques italiens : tactique, efficacité défensive et... culture de la gagne !

Mercredi


Paris et Marseille c’est la mixité et l’éclosion de nombreux jeunes. Un vivier plus important que Rio !
Le PSG et l’OM, c’est aussi « le classico » à la française et un duel M’Bappé VS Balotelli !
Au programme, une séance dédiée à l’art du dribble et du but pour pouvoir ensuite déséquilibrer n’importe quel défenseur !

L’après-midi, on laisse les crampons aux vestiaires. C’est la mi-temps de la semaine avec séance de karting et de bowling.

Jeudi


C’est le championnat préféré des enfants mais aussi le plus populaire et prestigieux au monde avec son « Big four ».
Et la réputation des académies anglaises après des années de « kick and rush » n’est plus à faire. Les jeunes anglais ont glané en deux ans plus de titres que durant les vingt- cinq dernières années avec leurs sélections.
Les séances du jour seront basées sur les duels et l’intensité avec le refrain « You are never walk alone » (tu ne marcheras jamais seul) qui résonnera à tue-tête.

Vendredi


Barcelone et Séville, deux identités fortes dans le championnat européen le plus réputé techniquement et nourri au jeu d'attaque.
Si le FC Barcelone (« plus qu’un club ») et le FC Séville (« des hommes, pas des noms ») sont les étendards de la Catalogne et de l’Andalousie, ils sont avant-tout les ambassadeurs d’un pays qui a vu grandir Messi, Ronaldo et Zidane.
Le football de possession est le dénominateur commun de ces deux grandes maisons que les académiciens dérouleront comme des grands en matinée !

L'après-midi place à la Ligue des MiniChampion's. Un tournoi original. Comme à la télé ! Entrée en musique, kops de supportes, protocole d'avant-match, ...
Le décor est planté. Place au spectacle.

Et pour conclure, la MiniCérémonie de clôture devant les parents avec les récompenses : Du plus technique au plus sympa, tous les stagiaires seront mis à l'honneur. Chacun repartant avec son diplôme, sa médaille et son ballon !